Return to site

Constantinople, le hard fork Ethereum de janvier 2019

Article par Laurent Leloup

La Fondation Ethereum poursuit le développement d’Ethereum né en 2014...

La Fondation Ethereum poursuit le développement d’Ethereum né en 2014, via plusieurs phases successives.
Il s'agit de Frontier (2014 - l’alpha), Homestead (mars 2016 - c’est la version actuelle -2018 - d’Ethereum), Metropolis (janvier 2019) et enfin Serenity. En fait, à l'instar du réseau Bitcoin, le réseau Ethereum est basé sur un protocole Proof of Work ou preuve de travail mais l'objectif est la transition vers un protocole Proof of Stake d'où ces développements successifs.

En 2016 The DAO, le hack, le fork, les attaques DoS et les autres forks ont retardé et reporté la date initiale de lancement de Metropolis qui doit permettre, entre autres, d’utiliser plus facilement des dApps. Métropolis est implémenté en deux fois avec un 1er fork nommé Byzance (au bloc 4.300.000) qui apporte 3 évolutions majeures concernant l’anonymat, la prévisibilité du Gas et la sécurité puis un second fork nommé Constantinople (au bloc 7.080.000), initialement prévu fin octobre ou début novembre 2018.
En octobre dernier, lors du lancement de Constantinople sur le testnet, les développeurs ont rencontrés quelques difficultés et avant de lancer le hard fork sur le mainet (réseau principal) ils ont décidé de ne pas précipiter le processus. Ainsi, le 7 de ce mois de décembre, nous avons appris que les développeurs d’Ethereum avaient réussi à trouver un accord concernant la date d’activation de Constantinople et qu'elle devrait se produire entre le 14 et le 18 janvier prochain, certains précisent le 16 janvier.
Mais cette nouvelle date du 16 janvier est une décision provisoire et par conséquent non définitive.
En fait Ethereum a besoin d'une mise à niveau depuis très longtemps, et Constantinople pourrait servir de catalyseur pour ramener Ethereum au-dessus du montant de 100$ à l'approche du hard fork. Ethereum est classé en 3ème position selon sa capitalisation boursière avec une valeur totale de 9,59 milliards de dollars. La crypto-monnaie ether âgée de 40 mois se négocie maintenant (90$ au 13 déc. 2018) à une valeur bien inférieure à son prix record de 1.389$ le 15 janvier 2018.
A notre avis Constantinople peut être considérée comme une avancée positive. Le réseau Ethereum a longtemps été bloqué en raison de son incapacité à fournir une solution de dimensionnement, son taux de transactions par seconde restant l’un des plus bas du top ten.
Plus l'on se rapproche de ce 16 janvier et plus nous devrions nous attendre à une réaction prometteuse du marché avec une reprise de confiance de la part des investisseurs.

Wait and see...

Laurent Leloup 
Fondateur Finyear & Chaineum
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly