Return to site

Chaineum partenaire du White Deck de Security Token Network

La blockchain et les crypto-actifs ont beaucoup fait parler d’eux ces dernières années. C’est certainement grâce au développement de la technologie, aux cas d’usages, mais également grâce aux ICOs (Initial Coin Offerings), ces levées de fonds en crypto-actifs qui s’apparentent à des IPO.

À l’instar des IPOs, les ICOs ont permis une très grande flexibilité dans la création de projets et d’entreprises dans la blockchain via ce qui est appelé un « Utility Token ». Mais cet actif ne donne pas de droits de vote, ne verse pas de dividendes, ni tout autre types de droits (vote, gouvernance).

Après une année et demie de ferveur, de travaux de régulations dans le monde entier et d’adoption de ce moyen de financement (près de 16 Milliards de dollars levés mondialement), le mouvement s’est finalement essoufflé notamment à cause du manque de contrôle des investisseurs sur les décisions de ces entrepreneurs de la blockchain. Beaucoup d’entreprises n’ont pas délivré leur promesse, certains investisseurs mais aussi des entreprises ont beaucoup perdu à cause de la baisse du cours des crypto-monnaies et tout cela a contribué à la perte de confiance de la part des investisseurs jusqu’ici au cœur des investissements dans ces classes d’actifs.
Avec l’arrivée de la classe d’actifs des Security Tokens, une tout autre ferveur d’une ampleur qui semble être encore plus conséquente grandit. En effet, de par sa nature réglementée, les securities sont de facto beaucoup plus sécurisants pour les investisseurs. Que ce soit des "actions pleines", ou des actions simplement liées à un dividende, ou à un droit de vote, on se rapproche des méthodes de financements traditionnels. C’est donc un tout autre type d’opportunités tant pour les entreprises, mais également pour les investisseurs institutionnels puisque les entreprises qui on recourt à ce type d’opérations sont généralement déjà établies.

Cependant, la façon de conduire une STO (Security Token Offering) reste encore globalement floue. C’est pourquoi, après avoir initié la première charte de bonnes pratiques pour les ICOs (icocharter.eu) en octobre 2017, Chaineum participe activement à l’établissement du nouveau support public qu’est le White Deck (lien ci-dessous), afin d'apporter à l’ensemble de l’industrie blockchain une première idée du processus d’exécution.

Pour ce type d’opération, où il est important de s’entourer d’experts, Chaineum propose un accompagnement professionnel et personnalisé en fonction des besoins de ses clients grâce, notamment, au réseau de partenaires Security Token Network auquel Chaineum contribue.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly